SHARE EVERYTHING AND BECOME A PIRATE

Le Schnouff - RRrOne

Projet de bateau casse gueule ... Par Phil.

Suite à une discussion, je remets ici les bases du projet :

Taille  à définir, pour l'instant 1M histoire d'aller jouer avec Serge  Bisou

Reprendre et améliorer si possible le principe de l'Aquataur ou du Skiff pour faire un bateau RRrrrr :

(voir discussion entamée sur le sujet )

Alors une première approche :
LHT : 1M
Maître bau 23.5 cm
Mb hors tout (rail 56cm)
Tirant d'air 137 cm
Surface de toile : 0.38 m² soit 6.3 kg/m² (8 pour un IOM)
Déplacement 2.4 kg
Devis de poids très estimatif :
Coque finie équipée radio (deux treuils) et appendices sans lest : 1 kg
Gréement pivotant sur roulement avec voile à fourreau : 200 gr
Lest de quille : 300 à 800 gr
Ballast sur rail : 400 à 900 gr

 

rrrrone.jpg

rrrrone-2.jpg

Développés des bordés (plan non finalisé) Pour faire un proto facilement, je pense utiliser des plaques de dépron de 5 mm :

découpées avec une extrapolation à l'échelle de la planche dessin ci-dessus

déligner les pentes d'assemblage à la cale à poncer

assembler directement les plaques en 3D en les calant soigneusement (scotch, épingles, d'autres idées ??),et ou renforcer les plaques avec une baguette latérale

puis en les solidarisant avec un congé d'époxy chargé, puis stratte par l'extérieur

et pour finir, virer tout le dépron

 

 

 

 

Commentaires (36)

rawouete
  • 1. rawouete | 30/01/2017
Bon, reprise du projet et mise en oeuvre à suivre dans les jours qui viennent
Le master perdu sera en polystyrène extrudé en tranches verticales de 60 mm (ça tombe bien j'ai plein de chutes de l'isolation de mon garage ...)
J'enlèverai l'extrudé mécaniquement en prenant mon temps
Pour le rail, j'ai trouvé un système simple qui permet de coupler le déplacement du ballast au déplacement latéral du bras, un seul treuil et possibilités d'évolutions (rallonger le rail, faire varier le poids du ballast)
Vincent
  • 2. Vincent | 12/11/2013
J ai essaye le depron et c est vraimment pas top c est trop mou quand on ponce, cela ce cintre meme avec des couples touts les 5 cm, apres cis emerais des reserve quand a virer le polytruc avec de l acetone rapport a un reaction avec l epoxi et effectivement quand on met l acetone la fibre ce ramolie
Vincent
  • 3. Vincent | 12/11/2013
J ai essaye le depron et c est vraimment pas top c est trop mou quand on ponce, cela ce cintre meme avec des couples touts les 5 cm, apres cis emerais des reserve quand a virer le polytruc avec de l acetone rapport a un reaction avec l epoxi et effectivement quand on met l acetone la fibre ce ramolie
rawouete
  • 4. rawouete | 12/11/2013
Oui, c'est une technique vieille comme mes robes, ça Schnouff un peu comme dit JC, le master évanescent :O)))
macbena
  • 5. macbena | 12/11/2013
je pense que le Dépron est de la famille du polystyrène donc solvable à l'acétone...attention au dégagements gazeux hyper-toxiques...tu risques de te retrouver inscrit sur Voile rc....oups....
serge
  • 6. serge | 12/11/2013
possible de virer le dépron à l'acétone ou dérivé?
serge
  • 7. serge | 09/11/2013
lien ajouté, merci Canardun (s'appelle éric aussi :o) )
canardun
  • 8. canardun | 09/11/2013
salut les voileux
pas mal, sur l'image du voilier rouge, le bras sous le vent trempe dans l'eau, il te faudrait faire coulisser le rail de babord à tribord avec le lest, comme cela le rail est plus court, ça marche depuis un bon moment, http://ic10.free.fr/Pages/Icfrance.htm, il y a a copier là dessus
A +
rawouete
  • 9. rawouete | 06/11/2013
On ne l'oublie pas Eric, tout est reculé et les bras seront réglables pour trouver un compromis acceptable, la remontée du CG n'est pas si critique que ça pour une carène planante
Eric
  • 10. Eric | 06/11/2013
Ah ce rail, mais je répète n'oublier pas l'équilibre longitudinal malgré les volumes avant de la carène qui ne suffiront pas à combler la remonter du CG.....
serge
  • 11. serge | 05/11/2013
je monopolise mon neurone sur la question, ça concocte dans la cocotte..... ça modélise dans les brouillards de mon servo.....
rawouete
  • 12. rawouete | 04/11/2013
Houlà ça cause
Pour Laurent, les tubes seraient implantés sur les plans inclinés du cockpitt made in Sergio, donc pas de problème pour la gite, il y a moyen de les surélever un peu, l'avantage serait qu'ils pourraient être amovibles et télescopiques en réglage hors navigation, ça permettrait de moduler leur longueur pourvu que la course de treuil suive et tester des longueurs différentes facilement

On devrait aussi prévoir de moduler leur positionnement en assiette longitudinale

Un pivot comme sur le Skiff présente des inconvénients surtout sur un gros d'1 M, fragilité, passage sous la bome et positionnement des masses pas idéal , logiquement il faudrait inverser le système (pétole poids centrés et avancés, brise poids écartés et reculés)

Avec le système de rails la bome devrait être assez basse, plus basse en tous cas que sur le Skiff
J'ai mis arbitrairement 56 cm en pensant au treuil, à voir en fonction du poids du ballast
serge
  • 13. serge | 04/11/2013
va être chiant pour passer la bôme de GV, non?
serge
  • 14. serge | 04/11/2013
ben 560 ça me parait jeune vu d'ici..... (maître beau max)
macbena
  • 15. macbena | 04/11/2013
700 mm? ou...?
serge
  • 16. serge | 04/11/2013
faudrait un bon 700 non pour le rail? qui qu'en pense quoi?
Vincent
  • 17. Vincent | 04/11/2013


Vrai!
macbena
  • 18. macbena | 04/11/2013
Vincent, je pense qu'un bras sur pivot va poser un problème: quand ton lest sera au centre; il va pousser sur l'arrière de la coque mais aussi dans les position intermédiaires...
macbena
  • 19. macbena | 04/11/2013
Avec une dérive pivotante qui en gendre le mouvement du lest sur les bras, le mouvement devient automatique... et t puis pour le lest de quille, le faire dans le prolongement de la forme de la quille, c'est possible avec si peu de lest!!! et ZOUOUOU
Vincent
  • 20. Vincent | 04/11/2013
Vais peut être dire une bêtise mais une navette au bout d'un bras et monté sur un pivot?
laurentbpox
  • 21. laurentbpox | 04/11/2013
Bonjour tous,
Ah moi je n'ai jamais été contre l'outrigger Eric!:):):)
J'espère que tu t'en rappelles!
Philippe, des tubes carbone ne permettront pas une courbe de la poutre, de fait le delta de gîte devient trop faible pour que ce soit navigable.
Il va falloir faire courbe au max pour qu'il accepte de gîter sans mettre sa poutre ds l'eau, et mini pour augmenter le couple de rappel!
Ouais c'est antinomique, et bien là une des difficultés du concept notamment!
Laurent
Vincent
  • 22. Vincent | 04/11/2013
J'adore le design , c'est super beau.
Peut pas suivre l'aventure mais c'est a regret.
Eric
  • 23. Eric | 04/11/2013
Aie ouille aie O)))))

Attention tu touches à ce bazar il te pique à vie…

Vous avez mis la barre très haute, le but à atteindre est un Graal, beaucoup de paramètres que l’on utilise en générale en vrc prennent une claque.

C’est le jeu de l’équilibriste, la force de rappel est divisé par 1/8 si mes souvenirs sont bon, j’ai tenté l’expérience il y a quelques années sur une coque de laser us, je me suis aperçu que ce n’était pas aussi simple que l’on peut le pensé. Si mécaniquement le déplacement d’un poids est faisable, mais reste très pointu, car le mouvement du contrepoids n’est pas rectiligne si non vous allez piloter un fou de bassan affamé…. De plus à l’époque je n’avais pas trouvé le moyen de le mouvoir avec une vitesse suffisante pour maîtriser l’assiette correctement au virement de bord.

Sujet très intéressant et passionnant, faisable mais à atteindre par paliers.

Ce que je peux conseiller pour débuter, ne pas utiliser un flotteur très rapide et voilure puissante dès le départ pour mettre au point une mécanique fiable et efficace.

A dire que lorsque j’ai évoqué l’utilisation d’outrigger sur le deux mètre je me suis attiré la foudre,
Bernard2fos
  • 24. Bernard2fos | 03/11/2013
Vous êtes des fous furieux les mecs!!!! Et J'adoooorrrrre!!! Je pense pas que je me lancerai dans le projet mais je vais suivre vos délires!!!
rawouete
  • 25. rawouete | 03/11/2013
Fireball, ça nous rajeunit pas ?? La coque est basique proche du skiff ou des dériveurs modernes genre Topaz
Serge pour le rail, je viens de penser à deux tubes carbone de chaque côté fixé dans le plan incliné du cockpitt ou un poil plus haut, un axe au bout entre les deux tubes, deux poulies et une double tyrolienne pour porter le bazar avec un galet limiteur de hauteur au centre du bateau, ça limiterais les frottements non ?
laurentbpox
  • 26. laurentbpox | 03/11/2013
1 mètre me semble la bonne taille sans quoi ça va bouchonner sévère, au-dessus cela devient gros pour débuter un tel projet.
Jauge ou monotype?
Pour l'instant je dirais plutôt proto qui une fois sur l'eau nous éclairera bien plus que tout pour l'avenir architecturale de la savonnette!
Laurent
Cyno67
  • 27. Cyno67 | 03/11/2013
tu nous revisité un fireball elargi là non?...
rawouete
  • 28. rawouete | 03/11/2013
Oui je pense qu'il faudra du lest au moins le temps de se faire les pouces ...
Faire plus large, je suis pas trop pour, ca va être plus lourd en matos de coque pour une stabilité de forme toute relative pour cette taille de bateau et plus problématique sur les coups de gite je pense
Cool Serge, je n'en attendais pas moins
macbena
  • 29. macbena | 03/11/2013
Pour moi le 100cm s'impose sinon çà va être de la voltige...et je pense qu'on aura difficile de se passer d'un petit lest de quille...mais bon, ceci est intuitif
serge
  • 30. serge | 03/11/2013
je réfléchis au rail et au merdier qui va avec :o)
serge-P
  • 31. serge-P | 03/11/2013
Le fonctionnement du skiff m'avait déjà vachement plu!!! Donc là, suis encore plus fan
rawouete
  • 32. rawouete | 03/11/2013
Ben le calcul théorique, c'est pas trop Nelson, donc ce sera plutôt pif et essais en live en ce qui me concerne
Je pense faire un proto en bordés plaque de dépron de 5mm assemblées sans chantier, histoire de faire du léger en logistique
Il faut trouver un système de rail simple, qui coince pas, fiable pour le ballast et son treuil, grosse poupée pour couvrir les 50 cm de course
Pour la taille 1M c'est une limite pour moi, vous en pensez quoi ? Je pensais 80/90 au départ
Une jauge ou un monotype à terme ?
laurentbpox
  • 33. laurentbpox | 03/11/2013
Phil,
Suis pour ce projet fou!
Ne pas mettre de lest en bas du voile de quille, qui devient "presque" une dérive alors, même si lesté en interne, va demander une sacré étude de stabilité.
Au même titre que les 60 pieds open grandeur il va falloir que le bateau se redresse, en tout cas surtout qu'il ne se mette pas à l'envers, y compris ds sa position la plus défavorable.
Dans notre cas cela veut dire: le lest mobile sous le vent, et les voiles bordées au prés.
Oui c'est la ceinture, et les bretelles..., histoire d'aller plus vite, et faire monter l'adrénaline on enlèvera les bretelles ou la ceinture, mais pas les deux. Enfin pour moi.
Comprendre que voile choquée, et lest mobile ds la position la plus défavorable il ne chavire pas. Mais voile bordée il chavire.
Probablement chaud, mais à mon sens la seule possibilité pour avoir d'énormes performances. Sans quoi le poids pénalisera trop le concept.
Allé les gars faites tourner vos logiciels de stabilités, et donnez nous des chiffres!
planer au bon plein!!! Déjà top, on signe où?
Phil tu t'es créé du taf, désolés, enfin si tu veux je décroche du projet!:)
Laurent
macbena
  • 34. macbena | 03/11/2013
Hummmmmmmmmmmmmmmmmmmm je me tââââte....une belle "jauge rrr" en vue...je me vois bien tenter le coup...
serge
  • 35. serge | 03/11/2013
Image YESSSS!!!!
rawouete
  • 36. rawouete | 03/11/2013
Suite au post discussion de Laurent
Oui les coups de gite seront difficile à gérer, je pensais faire un bras composite profilé, et un ballast en forme d'ogive, et pourquoi pas un embout de rail soit minifoil, patin, ou mini flotteur pour éviter le coup de frein brutal ?

J'aimerais supprimer le bulbe (pour limiter la surface frontale) en ayant une ou plusieurs dérives lestées, on devrait pouvoir loger 300 gr de plomb assez bas.

La dérive est plus petite que celle d'un IOM et n'a pas besoin d'être échantillonnée de la même façon puisqu'elle ne porte pas de bulbe de 2.4 kg au bout, c'est autant de poids et de place gagnée à l'intérieur ...

Avec un gréement à fourreau, on devrait gagner en puissance et en stabilité, plus ça ira vite plus ce sera stable et plus les pouces devront être précis

Question planning, au portant certainement (le skiff plane déjà), au près je ne pense pas, mais au bon plein, j'espère ...

Voir plus de commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/06/2015