SHARE EVERYTHING AND BECOME A PIRATE

Kite B010rrrr

C.O.M. : on ira pas plus loin. ( par Serge)

Une page pour ce projet qui se termine, premier IOMrrr, version timide puisque les répartitions des masses (quille 2.5 kg et poids total 4kg) sont conformes à la jauge IOM, les libertés ont été prises sur:

- les matéraux de construction de coque.

- les matériaux de réalisation de gréement puisqu'un peu de carbone s'est glissé ça et là.

- l'ajout de bas haubans

Pour le reste, surfaces et plan de voilure, nombre de servos, le voilier reste conventionnel ce qui offre la possibilité de partager des manches avec mes amis dotés d'IOM jaugés ou jaugeables. Cette construction est un premier pas, un peu timide, vers un engin plus débridé conforme à notre jauge BIOMrrr.

 

Construction: tout est détaillé dans l'album photo

 


 

Dpp 0005

 

 

 

On a profité de cette trève dictée par des températures négatives qui ont figé notre terrain de jeu. L'occasion d'utliser aussi ce nouveau plan de travail que je réserve à l'assemblage des voilers. 

 

 

 

Les nouveautés pour cette ultime préparation concernent le vît de mulet, la mise en place d'un système de tension de cunningham automatique, une fermeture de chute automatique, deux trois mofifs sur le circuit d'écoutes, un dispositif de tension de la C.A.P inox se trouvant dans le guidant de GV, un nouvel ensemble de tension de pataras et le montage de bas haubans pour bloquer le déplacement latéral du mat au travers et au prés; indispensable puisque les mâts alu ressemblent un peu à des nouilles juste cuites....

 

Sur la même cadène ( heureusement reprise sur une triangulation en tube carbone sous le pont ) sont repris le ridoir de hauban, celui de bas hauban, le tendeur de câble de guidant et la poulie de renvoi d'élastique de rappel d'écoute.

 

On voit ici assez nettement le vît de mulet provenant de chez Alberto, pièce de qualité irréprochable offrant un réglage d'angle grâce au système de vis présent sur le palier inférieur. Il ne me manque que la clé mâle microscopique nécessaire pour l'actionner....Pied de nez

Dpp 0004

Dpp 0002

Nouvelle bôme carbone de 12 hm, la partie pivot est pleine sur 20 mm: bouchon mousse divynicel résiné puis fibre de carbone et résine comprimées, passage au four, puis usinée le lendemain; c'est léger et je pense assez rigide. Le dispositif de tension de cunningham est très light, offre une légère compensation, suffisant je crois.

 

J'aime beaucoup le hale bas livré avec le vît de mulet, souple d'utilisation et très précis.

 

Je vais passer la semaine à optimiser les réglages statiques pour profiter pleinement de la prochaine journée de navigation.

Dpp 0001

Les voiles se marquent très facilement, il va falloir prendre plus de précautions en manipulant.....

 

Pour ceux que cela intéresse, voici la fiche produit de l'ensembe vît de mulet et hale bas.

Capture

Des pièces d'adaptation pour bômes rondes ou rectangulaires sont aussi disponibles; La traduction sur la fiches est merdique, mais c'est déjà ça de gagné! Sourire

Une petite vidéo prise lors des premiers tests en navigation

 

 

 

 

Voilà, c'est donc fini, une ou deux photos en nav peut être.... Je n'irai pas plus loin dans le développement de ce voilier qui offre de belles performances. Dès que tout sera validé, je pense reprendre la déco du voilier, vernis et peinture ont un peu souffert pendant cette période de mise au point.

Je vais donc commencer à préparer les suivants, des quilles à réaliser, des safrans, des platines, etc... en attendant de nouvelles coques et des températures compatibles avec la construction composite.

Une photo prise avant les dernières modifications de gréement.

2013 11 26

Facebook

2013 12 23Cunningham auto opérationnel !!!! yes! J'ai eu du mal à positionner les anneaux pour avoir une course de la bonne valeur, très peu suffit; je me suis inspiré de la figure 1 de cet article: http://b10rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.e-monsite.com/pages/technique/cunningham-auto.html . Ci dessous, le truc en détail pour mes copains pirates: (les photos sont linkées pour un accès grand format)

Vue de la vis de réglage qui permet, une fois la vis de maintien d'axe de roulement relachée, de donner l'angle que l'on souhaite au pivot, donc de modifier la tension de chute en fonction de l'angle d'ouverture de la bôme.

Img 7169

 

détail du passage du bout de tension de cunningham, ça paraît compliqué, ben pas tant que ça. Sourire

Img 7171

Img 7172

Vue d'ensemble du montage, les pièces sont réalisées dans de la CAP inox, ligature et résinage.

Img 7175

Sortie sous le vît de mulet du bout de tension du câble intégré dans le guindant, repris sur une cadène via un "trois trous" et un crochet.

Img 7176

Img 7178

Img 7180

Img 7181

voilou, si certains veulent des valeurs de positionnement, hésitez pas; c'est le plus dur à trouver en fait.

Commentaires (24)

1. Bernard2fos 09/12/2015

Oui chui sur, l'étang était plein....et c'était en 2014....

2. vincent 09/12/2015

Pire que la Sollac je suis couvreur....
Déjà j'aime bien, après Serge a essayé il en disait du bien donc et quitte a faire du RRR autant aller au bout du bout...
Tu est vraiment sur que son Safran à touché l'eau à Baye l'année dernière?...

3. Bernard2fos 09/12/2015

Vincent Pourquoi mettre 2 safrans si ça fonctionne avec 1 seul? Même à la gite il ne semble pas avoir vu son safran être au sec à Baye l'an dernier...Pi un safran ça freine..alors avec 2 safrans...pi comme dirait mon Sergio (celui du sud) tu devrais travailler à Sollac...y paraît que c'est les rois du "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué!"

4. vincent 07/12/2015

Salut Serge.
Pourrait tu me dires deux choses
d'une quel est l’échantillonnage des tissus sur ta coque et aussi son poids. avec le recul faudrait il changer?
Mettre deux safrans pour une coque de cette largeur serait il un plus?? (Serge ou d'autres...)

5. Rawouete 24/12/2013

Et des talents de photographe en plus, ça m'a l'air bien dosé et ça respire l'efficacité

6. Guido22 24/12/2013

Super merci Sergio
Très clair comme cela.

7. serge 24/12/2013

c'est fait Guido, et me suis appliqué pour les photos (pied, télécommande, 200 macro, etc....)
pour les bas haubans, repris au niveau des bdf, et sur les mêmes cadènes en bas, textile et ridoirs hyper light de chez Alberto. Voilou mon pote. Si besoin de valeurs, y a qu'à demander.

8. Guido22 24/12/2013

Merci mais il n'y a pas urgence non plus lol

9. serge 24/12/2013

je vais essayer, vais sortir un vrai appareil photo pour le coup :o) te fais ça dans la journée.

10. Guido22 24/12/2013

Salut serge

Tu pourrais faire un zoom sur le Cunningham et ensuite du système automatique d'ouverture de chute. De même je serais intéressé par les cotes des galhaubans. Je sais il veut tout le fluit mais a défaut de pouvoir construire je gamberge et dessine pas mal sur des idées de gréement, notamment sur une bome fixe permettant d'abaisser au max la GV près du pont. D avance merci vieux pirate. Guido

11. laurentbpox 23/12/2013

Et oui le moteur ça compte Serge!
Hâte de tirer des bords à tes coté histoire de comparer, et surtout se retrouver!
Laurent

12. macbena 22/12/2013

Je compte encore travailler sur le NZ2:
- pivot de foc
- dérive très de la coque

13. serge 22/12/2013

voilier très différent...
- plus fluide dans la pétole
- plus nerveux et rigoureux dans le vent
ça vaut le coup de bosser un peu sur le gréement....

14. macbena 16/12/2013

sur la video...j'adore entre 2min55 et 2min58 B010R à la poursuite de B153

15. macbena 16/12/2013

j'opterai quand même pour le mât en tungstène ou des portes de bagnole en caoutchouc...je dis çà, je ne dis rien...

Voir plus de commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/01/2014